Climat : Ban Ki-moon et Bill Gates veulent « réduire les dégâts »

La lutte contre le réchauffement climatique est plus que jamais nécessaire, mais il est grand temps de s’adapter à ses effets d’ores et déjà visibles.

Telle est la philosophie de la nouvelle commission internationale sur le climat lancée mardi aux Pays-Bas par l’ancien secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le milliardaire et philanthrope Bill Gates et la directrice générale de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva.
Partant du principe que « les traités, initiatives et organisations impliquées dans la réduction des gaz à effet de serre, pour lutter contre le réchauffement climatique » existent déjà en nombre « suffisant », les fondateurs de de la nouvelle Commission mondiale pour l’adaptation, installé à Rotterdam, ont décidé de se concentrer sur les actions à mener pour faire face à la situation actuelle, déjà critique pour de nombreux pays, rapporte NRC Handelsblad.
Soutenue par dix-sept pays, dont l’Allemagne, la Chine et le Royaume-Uni, « la Commission proposera des solutions pour réduire les dégâts entraînés par la hausse des températures, ainsi que les arguments scientifiques et économiques susceptibles de convaincre les pays de les appliquer », précise Bloomberg.
Le Monde 17/10/2018

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans climat, Science, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.