Histoire de rien du tout

Le billet de Michel Schifres
En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité
L’Opinion 22/10/2018
C’est une histoire de rien du tout mais comme on aimerait en lire plus souvent. Ce jour-là, en Belgique, des voyous veulent dévaliser un magasin. Ils exigent la caisse. Ce qui ne plait guère au commerçant. Il leur conseille de repasser plus tard, vers six heures et demie : il y aura davantage d’argent, « Ce n’est pas à 15 heures qu’on braque » argumente-t-il. Les malfrats en conviennent et s’en vont. Ils reviennent à 17h30. Ce qui exaspère encore le vendeur : « J’avais dit 18h30 ». A nouveau les gangsters quittent les lieux. A l’heure dite, pile poil, ils sont là. Ils seront arrêtés. On se moque beaucoup d’eux en Belgique. C’est injuste : dans le monde tel qu’il est, vous connaissez beaucoup de gens aussi soucieux de ponctualité et qui respectent autant la parole donnée ?
Michel Schifres
mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, Police, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.