Chine – Répression ouïgours : une nouvelle ampleur

Academia 13/11/2018

Les régions ouighoures d’Asie centrale sous gouvernement chinois (Région autonome ouighoure du Xinjiang aussi connue sous son acronyme anglais XUAR) vivent depuis de longues années dans une certaine tension avec le gouvernement central.

Après des violences entre Ouighours et Chinois survenues en juillet 2009 à Urumqi (capitale de la XUAR), l’État a placé la lutte contre le terrorisme en tête de ses priorités. Depuis l’arrivée en 2016 d’un nouveau secrétaire du parti de la région autonome, Chen Quanguo, de nombreux spécialistes évoquent une tentative inédite de surveillance de la population et de modification profonde de la culture, de la religion et du mode de vie ouighours. 
Depuis fin 2017-début 2018 une série de reportages dans la presse occidentale ont pointé l’existence de camps d’internement ou de rééducation dont les effectifs pourraient atteindre plusieurs centaines de milliers, voire un million ou plus (sur une population ouighoure d’environ 11 millions dans la XUAR). Après avoir longtemps nié ces informations, le gouvernement chinois a récemment changé de ligne et revendique maintenant ces camps comme des outils dans la lutte contre le terrorisme et pour proposer une formation professionnelle aux Ouighours.
Presse
Documents juridiques:

Au Xinjiang, en Chine, sur la trace des Ouïgours disparus

Le Monde  Par Simon Leplâtre
Un million de Ouïghours seraient internés de manière arbitraire dans des centres d’endoctrinement que le pouvoir justifie au nom de la lutte contre « le terrorisme et l’extrémisme». Des maisons se vident, des familles disparaissent, laissant leurs proches dans un profond désarroi.

Kashgar, le 27 septembre 2018
Deux femmes ouigour dans une rue bordee de maisons fermees.
Gilles Sabrie pour Le Monde (Kashgar, le 27 septembre 2018…

De simples suspicions
« Carte blanche pour nettoyer le Xinjiang »
Lavage de cerveau
Bienfaits célébrés par la propagande
« Déviants aux yeux de l’Etat-parti »
Simon Leplâtre Envoyé spécial, région autonome ouïgoure du Xinjiang
Reportage Réservé aux abonnés
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.