Le Matinaute – Corps intermédiaires, le grand retour ?

Le Matinaute  Arrêt sur images  13/12/2018
Gilets jaunes, Laurent Berger vous parle : « ce serait de bon ton de pas surcharger la barque ». Les policiers sont épuisés. Il est temps de passer à autre chose.
Vidéo
  @RFI Laurent Berger @CfdtBerger secrétaire général de la @CFDT
«Il serait de de bon ton que les #GiletsJaunes ne manifestent pas samedi pour ne pas surcharger la barque des policiers.» 12 09:15 – 13 déc. 2018
Laurent Berger triomphe. Les élections professionnelles dans la fonction publique viennent de consacrer la CFDT, dont il est secrétaire général, premier syndicat de France, devant la CGT (public et privé confondus).  Donc, Laurent Berger est partout. A Libé, il rappelle que la semaine dernière la CFDT, par la négociation, a obtenu 2,2% d’augmentation de salaire chez Toyota. Qui l’a dit ? (C’est vrai : seule la presse locale, apparemment, l’a mentionné). La presse éberluée retrouve les « corps intermédiaires », avec leurs phrases raisonnables, mesurées. Ils remontent des enfers. Ah, si tout ceci n’avait été qu’un cauchemar !
Si Laurent Berger est le plus inattendu de ceux qui appellent au « bon ton », il n’est pas le seul. Ca n’a pas pris 24 heures, après l’attentat de Strasbourg, avant que la Macronie embouche la même trompette : ça suffit, maintenant. Il faut que ça s’arrête. De Ferrand en Griveaux, même musique : la police ne peut pas être partout. La preuve : les CRS avaient été retirés du marché de Noël de Strasbourg, pour être affectés aux manifs lycéennes. CQFD. Et là, aujourd’hui, ce matin, la police cherche le terroriste. CQFD. Manifester encore, s’accrocher à « l’acte 5 », c’est être complice du terrorisme.
Et si tout ceci n’avait été qu’un cauchemar jaune ? La presse aussi, cet autre corps intermédiaire, brûle de reprendre ses vieilles controverses familières sur les fichés S. A la niche, les fins de mois difficiles. A la niche, vos histoires de factures, de budgets, de condamnations aux patates après le 15 du mois. Que pèsent-elles, ces horreurs, par rapport à l’horreur du Facebook complotiste de Maxime Nicolle ? Il est temps de passer à autre chose. De retrouver  ses sigles familiers, ses visages familiers, de ressortir les carnets d’adresses.  Célébrons donc le grand retour de la CFDT. Sans trop rappeler que le taux de participation aux élections professionnelles a baissé une fois de plus, passant pour la première fois sous la barre des 50%.
Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.
Décembre en folie ! Ce contenu vous est offert par arretsurimages et ses abonnés. Pour soutenir notre totale indépendance, vous pouvez en cette fin d’année nous faire un don défiscalisable
François Ruffin s’est lancé dimanche 9 décembre dans un tour de France des Gilets jaunes en compagnie du réalisateur Gilles Perret. Un road trip pour fuir Flixecourt, où, d’après le Courrier Picard, le député serait persona non grata? ASI a vérifié.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.