Rahaf, la Saoudienne réfugiée au Canada, raconte son histoire – vidéo

Le Monde 16/01/2019
La Saoudienne Rahaf Mohammed Al-Qunun est arrivée au Canada où elle a reçu l’asile. La jeune femme de 18 ans avait décidé de fuir l’Arabie saoudite pour échapper à « l’oppression et à la dépression ».
Réfugiée pendant plusieurs jours dans une chambre d’hôtel à Bangkok, elle avait diffusé de nombreux messages pour alerter sur sa situation. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés avait pris en compte son cas et demandé au Canada de recevoir la réfugiée. Une demande acceptée par le premier ministre canadien, Justin Trudeau.
Arrivée à Toronto, elle a raconté son ancienne vie. « Je n’ai pas été traitée avec respect par ma famille et on ne m’a pas permis d’être moi-même et qui je veux être », a-t-elle raconté. Une situation comparable pour de nombreuses femmes dans le pays. « Les Saoudiennes ne peuvent pas être indépendantes et elles ont besoin de l’approbation de leur tuteur masculin pour tout. »

Le Monde.fr avec Reuters

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Droit de l'humain, International, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.