Verseau 2019 – Réflexion sur les énergies de la Constellation

   
  Le mouvement du Soleil à travers le Verseau est plus rapide que la normale et, dès lors, le prochain mois se termine en 28/29 jours. Les changements rapides sont donc la note-clé. Observons les mouvements de la nature durant ce mois où les rayons du soleil ont la capacité de transformer. Les anciens sages suggéraient de profondes contemplations durant la période du Verseau afin de s’aligner sur les changements à venir.
     L’alignement entre l’homme intérieur et l’homme extérieur constitue le processus de méditation. L’homme extérieur travaille avec le mental objectif, les sens et le corps. Son activité est soutenue par l’homme intérieur qui a pour nature la conscience et la force de vie. L’homme extérieur est simplement une extension de l’homme intérieur.
     Grâce à la source de la conscience, les processus de pensée ont lieu. L’homme du mental oublie fréquemment cette conscience de base, tout comme le soutien qui vient de la force de vie. Sans cette force, il n’y a pas d’activité, ni bonne, ni mauvaise. De même, s’il y a peu de conscience, il y aura peu d’activité extérieure. S’aligner au mieux avec sa base est ce qui doit être tenté.
     La création est dédiée à l’évolution des êtres. Pour permettre une telle évolution, une ondée régulière d’énergies célestes s’écoule sur Terre. Aide et soutien sont ainsi apportés à sont ceux qui se relient à ces énergies, à travers la contemplation intérieure et l’alignement. Sans l’afflux des forces de vie universelles, il n’y a aucun moyen pour les êtres de la Terre d’évoluer réellement.
     Notre société et notre culture façonnent ce que nous sommes. Et en même temps, nous sommes esclaves de nos répulsions biologiques profondes et inconscientes qui régissent nos choix. La structure de l’ego n’est rien de plus qu’une pulsion de répétition. C’est tout simplement le chemin que l’énergie a pris auparavant et sa tendance à prendre ce chemin à nouveau, qu’il soit positif ou négatif pour l’organisme.
     Lorsque notre personnalité s’identifie avec le mental ou cette structure de l’ego, elle nous lie à un conditionnement social. Il y a des aspects de l’ego dont nous pouvons être conscients, mais c’est l’inconscient, le câblage archaïque, les peurs existentielles primaires qui, en réalité, conduisent la machine. Entrer dans le mental, c’est comme pénétrer dans une boutique encombrée de choses.
     L’être a des milliers de façons d’advenir, juste comme l’océan un se manifeste comme une infinité de vagues. Ainsi, tout ce que nous projetons n’est pas ce que nous sommes. La plupart des humains sont coincés dans leur mental avec leurs projections, leurs formes, leurs habitudes, leurs opinions et même leur noms. Mais pour un véritable serviteur, la pure vérité se tient plus haut que n’importe quelle foi ou religion.
     La Connaissance spirituelle, fondation de la sagesse, est la plus grande entreprise, possession et bénédiction de l’humain. Au cours de cette quête de la connaissance, beaucoup souffrent d’être blessés et limités durant leur vie entière. Cependant, la connaissance affecte de façon vitale et bienfaisante nos vies, elle jette la lumière dans des sphères de conscience dont nous étions jusque-là ignorants et c’est primordial dans le développement de l’être humain. Le monde intérieur est l’endroit où la révolution doit se produire en premier lieu, sans quoi, tout ce que nous faisons ne fait qu’ajouter au chaos déjà créé par le mental.
     Comme une acclimatation à tout nouveau paradigme, cela demande du temps, de l’effort, et une volonté d’explorer le nouveau aussi bien que de se débarrasser de l’ancien. La responsabilité de l’être du Verseau est grande : à lui la charge de proclamer une identité sociale avec la même force qu’en d’autres temps était proclamé une identité individuelle. La prise de conscience croissante des humains envers leurs frères plus démunis devrait permettre d’accroître les valeurs d’altruisme, de coopération, dans le but de déboucher vers l’acceptation de notre appartenance universelle.

Note-clé du signe : je suis l’eau vive versée pour ceux qui ont soif
Pleine lune du Verseau – lundi 21 janvier 2019 à 06h17

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.