Japon – Les Aïnous bientôt reconnus comme population autochtone

Longtemps discriminé, ce peuple d’Hokkaido est désormais reconnu peuple indigène. le résultat d’un long combat
Courrier International 08/02/2019

Un projet de loi, que le gouvernement est en passe d’approuver, reconnaît juridiquement pour la première fois ce peuple premier de l’île de Hokkaido comme population autochtone. Selon la presse japonaise, une stratégie touristique explique en partie cette initiative.
Les Aïnous, peuple premier de l’île de Hokkaido et des îles alentour, vont être reconnus juridiquement pour la première fois comme la population autochtone de l’archipel nippon. Suivant les conclusions d’une réunion tenue le 5 février au sein du Parti libéral-démocrate (PLD, au pouvoir), le gouvernement japonais envisage de valider un nouveau projet de loi avant le présenter au Parlement.

Les Aïnous (terme qui signifie “être humain” en langue aïnoue) “souffrent toujours de discrimination et de pauvreté”, souligne l’Asahi Shimbun. Lors de la restauration de Meiji, à la fin du XIXe siècle, les Japonais ont commencé à migrer vers le nord de l’archipel : Hokkaido, Sakhaline

Lire

Japon. Les Aïnous, un peuple longtemps ignoré
Courrier International 17/01/2017 –

Vue générale de l’île de Kunashir, l’une des quatre îles disputées entre la Russie et le Japon, le 20 décembre 2016.  PHOTO / YURI MALTSEV / REUTERS.
Le peuple autochtone des îles disputées entre Moscou et Tokyo devrait prendre part aux négociations relancées fin 2016. Longtemps laissé pour compte, il a pourtant toute légitimité à faire entendre sa voix, estime l’Asahi Shimbun.

Kayano Shigeru, qui est mort il y a dix ans, était le seul Aïnou à avoir accédé aux fonctions de parlementaire. J’ai écouté les enregistrements des débats qui avaient eu lieu au Sénat, dans lesquels Kayano exprimait son point de vue sur les négociations entre la Russie et le Japon concernant les territoires du Nord [appelés Kouriles du Sud par la Russie ; quatre îles sont disputées, et le contentieux empêche les deux pays de signer un traité de paix depuis 1945].
 » Ce que vous appelez ‘territoires du Nord’ était autrefois le pays des Aïnous. Alors même que ces terres appartenaient aux Aïnous, vous vous complaisez à dire ‘c’est à moi, c’est à moi’. Vous continuez à vous entre-déchirer sans inclure les Aïnous dans ce problème. Voilà l’impression que vous donnez dans les négociations avec Moscou.”

En montrant l’île d’Etorofu [Itouroup en russe] sur une carte, Kayano expliquait consciencieusement : “Sur cette île, il reste 315 noms de lieux aïnous. Les quatre îles dont vous parlez [Habomai, Shikotan, Kunashiri et Etorofu] portent toutes des noms aïnous. Cela montre bien que les ancêtres des Aïnous habitaient là.” 
Absurdité
La Russie et le Japon ont tracé des frontières traversant la terre des Aïnous, et ont acculé les […]
Hideo Matsushita
Qui sont les Aïnous ?

Principalement originaires de Hokkaido et des îles environnantes, les Aïnous possèdent langue, religion et coutumes qui leur sont propres. À partir de la restauration de Meiji (1868-1912), ils ont été contraints à l’assimilation japonaise et ont été déplacés contre leur volonté. D’après une enquête menée par l’université de Hokkaido en 2013, 16 786 Aïnous ont été recensés à Hokkaido, soit une diminution de près de 7 000 individus depuis 2007. D’après le Mainichi Shimbun, “2 700 Aïnous vivraient dans les environs de Tokyo, mais nombreux sont ceux qui préfèrent dissimuler leur identité par peur de discrimination”.

Sources Asahi Shimbun Tokyowww.asahi.com
Fondé en 1879, chantre du pacifisme nippon depuis la Seconde Guerre mondiale, le “Journal du Soleil-Levant” est une véritable institution. Trois mille journalistes, répartis dans 300 bureaux nationaux et 30 à l’étranger, veillent à la récolte
[…] Lire la suite

Dossier sur les Aïnous (Ainu) – Maison de la Culture du Japon à Paris
https://www.mcjp.fr/fr/la-minorite-autochtone-ainoue…japon/…les-ainous/les-ainous : Le peuple aïnou, qui fait partie des minorités du Japon, est reconnu comme un peuple autochtone du Nord du Japon. La bibliothèque possède un riche fonds …

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.