Le regard de Plantu – France : une honte

Le Monde du 13 février 2019

Les actes antisémites
Des croix gammées sur des portraits de Simone Veil, des inscriptions antisémites à plusieurs endroits de la capitale, un restaurant Bagelstein tagué du mot Juden (« juifs » en allemand), un site en mémoire d’Ilan Halimi profané…
A Paris, comme en Essonne, les actes antisémites ont été nombreux ce week-end. Un épisode qui reflète une tendance générale : ils ont bondi de 74 % en France en 2018. « L’antisémitisme se répand comme un poison », a déclaré le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, précisant que ces actes sont passés de 311 en 2017 à 541 l’an passé. Dernier en date : un arbre planté à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne) pour perpétuer le souvenir d’Ilan Halimi, un jeune homme torturé à mort en 2006 parce qu’il était juif, a été découvert scié à sa base lundi. La mairie et le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah), Frédéric Potier, ont annoncé qu’ils saisissaient la justice. « En attaquant un culte, en attaquant la mémoire d’Ilan Halimi, c’est la République qu’on attaque », a affirmé le ministre de l’intérieur.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Justice, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.