Poissons 2019 – Réflexion sur l’énergie de la Constellation

   Le signe des Poissons qui clôt le cycle annuel du zodiaque est présenté comme un aboutissement, un gage d’éternité et de renaissance spirituelle. Le message délivré dans cette constellation est celui de la connaissance devenue expérience et permettant de prendre conscience de la Présence en Soi. Tout processus de développement ne devrait aboutir qu’à cela : transcender.
     Du point de vue matériel, le renoncement à la personnalité est vu sous l’angle du sacrifice et de la mort, alors que d’un point de vue spirituel cela signifie libération et naissance dans des perspectives nouvelles, plus vastes. Dans cette double relation entre visible et invisible, les rêves de l’être germent et vivent dans les profondeurs de sa nuit intime.
     Les grands rêves de l’humanité prennent naissance hors du temps, au plus lointain de notre histoire, là où vie réelle et vie magique se confondent. Nous gardons encore aujourd’hui le souvenir de cette imagerie collective qui fascine la nature humaine : ce sont les mythes. Comprendre ces grands rêves de l’humanité, c’est découvrir les présupposés qui habitent nos civilisations, c’est mettre en lumière la partie inconsciente et sous-jacente de notre histoire.
     La sagesse est étouffée depuis des âges par le pouvoir brutal. Ainsi, l’homme du monde est coincé dans ses réflexions et embrouillé aux plans émotionnels, mentaux ou physiques. Il voit des différences de rangs et de positions, et cependant, lorsque la Vision profonde est ouverte, il ne fait plus de distinction entre le haut et le bas. Tout comme le perçoit un sage qui participe à la Vie, sans être touché par l’ordinaire.
      Apprendre à voir avec intention. Apprendre à voir en profondeur. Lorsque nous regardons profondément, dans le but d’obtenir une meilleure compréhension, ce regard révèle plus que la normale. L’habitude de la vision attentive nous mènera à la vision intérieure. De la vue à la vision et de la vision à la sagesse, tel est le chemin pour un chercheur. Lorsque la vision est régulièrement exercée, le côté subtil de la forme se révèle, ce qui entraîne un mouvement ascendant de la conscience.
     Vivre la fraternité en ces temps d’individualisme devient une urgente nécessité, mais comment faire dans une société s’articulant autour du profit économique ? Devenir fraternel ne signifie pas pour autant supprimer l’individuel au profit du collectif ou choisir entre l’individualisme ou la communauté, mais s’ouvrir à un autre niveau de compréhension qui transcende les deux. L’évolution est donc un équilibre entre le développement de l’être intérieur et la collaboration avec d’autres individus dans un souci de fraternité
     En regard de l’Univers, nous sommes petits. Pourtant, nous nous sentons grands, sans connaître vraiment ce qui est grand. Nous ne connaissons pas encore les autres planètes, la vie qui s’y trouve, les autres systèmes, les amas de tels systèmes, etc. Les anciens aryens les connaissaient mieux, ils détenaient la magie, les clés des couleurs, des nombres et des symboles. Comme nous ignorons cela, la meilleure façon d’accepter est de nier, et bien souvent notre déni est autoritaire.
« Regardez ce point (la Terre vue de l’espace), c’est chez nous. C’est nous. Tous ceux que vous aimez, tous ceux que vous connaissez, tous ceux dont vous avez entendu parler, tous les êtres humains qui y ont vécu. L’ensemble de nos joies et de nos souffrances, des milliers de religions, d’idéologies et de doctrines, tous les chasseurs et les cueilleurs, tous les héros et les lâches, tous les créateurs et destructeurs de civilisations, tous les rois et paysans, tous les jeunes couples amoureux, toutes les mères et tous les pères, les enfants peins d’espoir, les inventeurs et les explorateurs, tous les « leaders suprêmes », tous les saints et pêcheurs de notre espèce y ont vécu : sur une particule de poussière suspendue dans un rayon de soleil… »  
Carl Sagan
Pleine lune des Poissons – mardi 19 février 2019 à 16h 54 –

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.