Vos gueules les chiens !

En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité
Le billet de Michel Schifres
L’Opinion 11/02/2019
S’il doit y avoir un référendum, une question s’impose : faut-il interdire aux chiens d’aboyer ? Un petit village de l’Oise a pris les devants. Par un arrêté, la municipalité a décidé que les fidèles compagnons devaient fermer leur gueule. Et donc que leur maitre devait faire cesser leurs aboiements intempestifs. Ce n’est pas le seul endroit de France où le silence est devenu une revendication majeure. Ainsi une fermière a été mise en demeure par ses voisins de contrôler son coq qui s’obstinait à chanter à l’aube. Et, ailleurs, les cloches des vaches étaient si bruyantes qu’une pétition en a demandé l’interdiction. Autant d’exigences alors que nous prônons la nature comme jamais et le retour à la vie d’avant. Donc oui à la campagne mais pour peu qu’elle soit discrète !

Michel Schifres
mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, chronique, Humour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.