Été ou Hiver Derniers jours pour voter pour ou contre le changement d’heure

La voix du Nord – 19/02/2019 – B.T. (Avec Afp)
Les résultats de la consultation citoyenne sur la fin du changement d’heure révèlent que 80 % des Français sont favorables à l’abandon de ce système. Il reste quelques jours pour participer à la consultation de l’Assemblée nationale.
Comment cette petite fille se promenant avec une pendule gigantesque dans les bois, vous pouvez devenir «
le maitre des horloges
» en votant à la consultation de l’Assemblée. PHOTO « LA VOIX
»Comme cette petite fille se promenant avec une pendule gigantesque dans les bois, vous pouvez devenir « le maitre des horloges » en votant à la consultation de l’Assemblée. PHOTO « LA VOIX » – VDNPQR
La Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale lançait au début du mois de février une consultation citoyenne au sujet de la fin du changement d’heure. Une requête qui répond à une demande du parlement européen qui se disait même prêt à faire tomber le tabou du changement d’heure pour 2019.
La Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale lançait au début du mois de février une consultation citoyenne au sujet de la fin du changement d’heure. Une requête qui répond à une demande du parlement européen qui se disait même prêt à faire tomber le tabou du changement d’heure pour 2019.
Mais celui-ci est finalement retombée dans les vieux travers bruxellois en repoussant le projet à une mise en application en 2021. Il demande également aux États-membres de se positionner sur leur fuseau : été ou hiver ?
Pour le maintien de l’heure d’hiver
Au total, plus de 80 % des participants se sont dits favorables à l’abandon de ce système, sur les 93 000 réponses. Mais signe du problème des Français avec l’Europe, les Allemands représentent 70  % des répondants alors que les citoyens français (8,6 % des participants) ont pris l’habitude de râler sur la question depuis 1976. La moitié des participants souhaite le maintien de l’heure d’hiver (fuseau horaire actuel : UTC+1) toute l’année. Parmi les réponses de la consultation citoyenne en cours à l’Assemblée nationale, « plus de 80 % » sont favorables à l’abandon du système actuel, a indiqué Sabine Thillaye, la députée (LREM) qui pilote cette commission.
Jusqu’au 3 mars pour répondre
Cette nouvelle directive a été proposée par la Commission européenne en septembre dernier. Elle permettrait de ne plus avancer sa montre d’une heure en mars, ni la reculer en octobre. Chaque État membre pourrait ainsi choisir son fuseau horaire. Mais un dernier problème de taille se pose. Les États partageant une frontière commune vont devoir se coordonner afin de protéger « leur marché intérieur ». Difficile d’imaginer, par exemple, que la France et la Belgique vivent sur des fuseaux horaires différents. Mais diplomatiquement, le défi semble de taille. « On ne peut pas décider sans tenir compte des pays frontaliers. Imaginez que nous passions à l’heure d’été alors que la Belgique décide de conserver celle d’hiver. On ne va quand même pas obliger tous les Français qui travaillent en Belgique ou inversement à décaler leur montre de deux heures tous les jours », souligne l’Eurodéputée EELV Karima Delli dans Sud Ouest.
Début février 2019, c’est au tour de la France de lancer une consultation sous la forme d’un questionnaire citoyen en ligne (voir ici) et par l’intermédiaire de la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale. Le résultat sera communiqué aux institutions européennes mais n’aura pas pour autant de valeur contraignante.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Europe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.