Le cahier de doléances est parti en préfecture

Ouest-France –  26/02/2019 – Michel Tanneau –
Le cahier de doléances rezéen a enregistré de nombreuses contributions, jusqu’à la date limite du 20 février.
Nous avons parcouru la centaine de pages écrites à Rezé, commune proche de Nantes, ces dernières semaines. On y lit des choses originales, de la colère mais aussi de l’humour. Et des propositions pas si bêtes…
L’ISF en vedette
Sans surprise et comme partout, c’est le rétablissement de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) qui arrive largement en tête des revendications. Devant l’avènement du référendum d’initiative citoyenne (RIC).
Et la prise en compte du vote blanc, maisaucune des dix personnes qui la réclament ne dit dans quel sens interpréter ce vote blanc. Enfin, l’instauration d’une dose de proportionnelle aux législatives, ou celle d’une VIe République, sont très peu citées.
Kikou, Manu !
Un jeune Rezéen interpelle le Président en ces termes, « Kikou Manu » , et demande que… « l’eau soit gratuite pour tous » . Thierry, lui, est le seul quasiment, à exiger à la fois la dissolution de l’Assemblée nationale et la démission d’Emmanuel Macron.
ui en prend pour son grade. « Arrêtez M. Macron de critiquer les derniers de cordée, descendez de votre trône » , écrit une Rezéenne. « Arrêtez d’insulter les pauvres » , ajoute Damien. L’histoire du « pognon de dingue » n’est pas digérée.
Des Gilets jaunes
Jean-Luc se revendique Gilet jaune, mais il « ne supporte pas les casseurs » . Un autre, Dominique, propose « que l’on plante deux millions d’arbres sur les ronds-points, ce qui permettrait de produire 80 % des fruits et légumes localement. »
Sur la santé, une citoyenne critique « les dépassements d’honoraires médicaux honteux. » Karine, « personne handicapée et fière de l’être » , demande de « préserver notre Sécu » . Et Annie, « le retour du service national. »
Europe et immigration
Un autre Rezéen en colère a joint… ses factures d’électricité au cahier de doléances ! Édith voudrait des caméras dans les immeubles. Une seule retraitée suggère qu’on sorte de l’Europe par un « Frexit ».
Quelques messages, très minoritaires, demandent « l’arrêt d’une immigration débordante et la baisse des aides aux associations qui aident les plus démunis. » Mais « on préfère un meilleur salaire et payer des impôts que de recevoir des aides ! », répond Nicolas.
Le Smic à 1 500 €
Baisser le prix des loyers, et augmenter le Smic de 200 € pour atteindre 1 500 €, cela revient souvent. « Augmenter le Smic pendant cinq ans pour atteindre les 1 500 € en 2024 » , propose Vincent.
Côté impôts, « taxer les géants du numérique ; couper les aides aux entreprises qui délocalisent ; supprimer le crédit d’impôt compétitivité et emploi (CICE) ; supprimer les niches fiscales et punir l’évasion fiscale » , cela revient comme partout en France.
De l’instruction civique !
Un autre Rezéen voudrait « créer un droit d’option pour décider où vont nos impôts » , mais c’est impossible à mettre en œuvre sans briser la solidarité. « Taxer le kérosène, en revanche, ce serait la moindre des choses. »
Sophie, elle, demande la suppression… de la Cour des comptes, « car aucune administration ne tient compte de ses remarques » . Plus positif, un autre citoyen suggère « qu’on apprenne, dès le collège, comment fonctionne le pays, à quoi servent les impôts, et comment lire une fiche de paie ! »
Trois belles citations
Un Rezéen anonyme a consigné une citation signée d’Alexandre Dumas fils. « L’argent est un bon serviteur, mais un mauvais maître » . Félix, lui, critique l’accumulation de textes législatifs. Et emprunte au Conseil d’État pour dire que « Quand la loi est bavarde, le citoyen devient sourd. »
Enfin, Christian adapte une expression populaire, et souligne que « lorsque les riches font danser l’anse du panier, les pauvres font la danse du ventre. »

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.