Livre : Cette Europe malade du néolibéralisme

Cette Europe malade du néolibéralisme – L’urgence de désobéir   ATTAC & Fondation Copernic
Date de parution : 20/03/2019 / 192 pages / 10.00 €
L’avenir politique de l’Union européenne est incertain. C’est pourquoi il est urgent de lui donner un nouveau souffle et avant tout de rompre avec le poison néolibéral.
Présentation :
L’Union européenne traverse une crise existentielle. Des politiques d’austérité imposées au nom de règles économiquement absurdes ont mis les peuples à genoux. Aussi, la défiance envers l’Union est désormais telle que son avenir politique est incertain. C’est pourquoi il est urgent de lui donner un nouveau souffle et avant tout de rompre avec le poison néolibéral.
Car, face à cette Europe antidémocratique et austéritaire, un seul horizon paraît se profiler, celui du nationalisme. C’est ce qu’illustrent les victoires successives, aux quatre coins de l’Europe, d’une extrême-droite hétérogène mais toujours xénophobe et au fond favorable aux politiques néolibérales. Aussi est-il plus que jamais nécessaire de défendre un autre modèle, qui remettrait au cœur l’idée d’une Europe sociale, démocratique et écologique.
Cet ouvrage propose une alternative crédible et une stratégie pour la mettre en oeuvre : la désobéissance aux traités pour refonder l’Europe. Retrouver le chemin d’une politique de solidarité est le seul moyen d’engager les peuples dans la construction d’une véritable communauté politique européenne. La désobéissance ou l’éclatement, telle est désormais l’alternative.
Fondée en 1998 et présente dans plus de quarante pays, Attac est une association qui dénonce le pouvoir pris par la finance et les multinationales au nom de la justice sociale et environnementale. La Fondation Copernic travaille à «remettre à l’endroit ce que le libéralisme fait fonctionner à l’envers». Regroupant des chercheurs, des acteurs du mouvement social et des responsables politiques, elle vise à déconstruire le discours néolibéral et à élaborer des propositions alternatives.
L’Europe est chancelante. Il est temps d’écouter ceux qui avaient tiré la sonnette d’alarme dés 2005 en votant non au traité de constitution. Il faut en finir avec les dogmes libéraux que le Traité de Lisbonne concentre.  Replacer l’humain, la démocratie et le progrès social au cœur de la construction européenne et mettre en place un Fond de développement social, écologique et solidaire européen.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Europe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.