Transhumanisme et humanisme, serrons-nous la pince

La Décroissance – avril 2019 -Nicolas Bertrand –
Quand j’ai appris qu’avec l’âge, mes cellules ne se reproduisaient plus aussi bien, je n’étais plus que la moitié de moi-même. Pour booster mes bonnes vieilles cellules souches, je me suis tourné vers les docteurs en science-fiction qui font pousser des oreilles humaines sur des pommes de terre, congèlent des volontaires ou rallongent l’ADN comme des guimauves pour faire vivre plus longtemps. 
Je n’ai pas écouté les bio-conservateurs qui, en leur temps, prétendait que la vitesse des trains à vapeur décollerait la peau du visage ou que les satellites envoyés dans l’espace nous retomberaient sur la tête.  Le progrès est notre ami, d’ailleurs personne aujourd’hui ne se plaint de vivre plus vieux que son aïeul, d’avaler des pilules pour être en pleine forme ou d’être soigné par des robots-chirurgiens. Le transhumanisme est l’étape suivante, pardonnez-moi d’être un peu en avance si je me fais greffer une clé USB au poignet. i vous pensez que la technoscience est froide et qu’elle met en péril le lien humain, vous seriez étonnés du nombre de gens qui m’approchent pour recharger leur portable. D’ailleurs, le téléphone cellulaire est déjà une prothèse, regardez donc autour de vous…
Fini les pièces de monnaie qui trouent les poches, avec ma carte de crédit incrustée, d’une simple apposition de la main, je fais des miracles à la machine à café.
Si je ne parviens toujours pas à vous faire rêver, voici un autre exemple : grâce à mon micro-ordinateur oculaire, je ne perds plus mes clés. Il suffit de consulter mon disque dur. Ma femme était hallucinée de visionner sur écran les séquences de ma vie, filmées et et archivées par mon cerveau updaté
Évidemment, quand on a retrouvé mes clés chez sa meilleure amie, l’expérience a tourné court. Il faut reconnaître qu’il y a des inconvénients : le risque de hacking est bien réel malgré la cybersécurité de mon œil bionique, en clair je peux être piraté et cette vidéosurveillance permanente peut se retourner contre moi… mais quand on n’a rien à se reprocher. Il n’y a pas à craindre d’être filmé et puis, tous ces gadgets pratiques méritent quelques sacrifices. Pour avoir un peu d’intimité, je me bande les yeux.
Aujourd’hui, je vis en parfaite harmonie avec une superbe androïde et quand je me lasse, je lui change la tête. Plus de dispute, c’est le calme plat, elle est toujours d’accord et de bonne humeur. Parfois même, ça m’agace alors je la laisse au placard et je dîne seul avec mon hologramme, autour d’un plateau télé.
J’ai conscience d’être un homme augmenté ou un chimpanzé du futur, en tous les cas, de vivre une expérience formidable qui devrait durer trois cent ans. D’ici là, je peux compter sur la science pour formater mes cellules et devenir immortel mais je me demande ce que je vais faire de tout ce temps, je vais peut-être finir par mourir d’ennui. 
Les apprentis sorciers de l’humanité 2.0 ont-ils mesuré les effets secondaires ? Je crois avoir des pommes de terre qui me poussent derrière les oreilles…

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.