Les sites classés, laisse béton…

Le Canard enchaîné – 20/05/2019 – Professeur Canardeau –
Massif du Mont-Blanc vu depuis la station des Contamines-Montjoie (sommet d’Aiguille Croche).
Le massif du Mont-Blanc, les gorges de l’Ardèche, la dune du Pilat… Tous ces joyaux du tourisme made in France font partie des 2 700 sites classés selon la loi du 21 avril 1906. Quelque 1,1 million d’hectares de paysages français, soit 2 % du territoire, sont ainsi protégés de l’appétit des promoteurs. De façon simple et diablement efficace : tout projet d’aménagement notable envisagé sur ces sites – défrichage, agrandissement d’un bâtiment, création d’une passerelle – doit obtenir l’aval du ministère de l’Environnement, et passer sous les fourches caudines des inspecteurs des sites classés. Les changements mineurs, quant à eux, sont confiés au préfet.
Gorges de l’Ardèche – Vallon Pont D’arc
Un projet de décret, daté du 12 avril, signé par le Premier ministre, Édouard Philippe, et le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, prévoit que toute autorisation d’aménagement sera désormais délivrée localement par le préfet, lequel, on le sait, est généralement un ardent défenseur de l’environnement, insensible aux pressions amicales de notables et des entrepreneurs du coin… Il s’agit de « prendre les décisions au plus près du territoire afin de favoriser le dialogue avec les porteurs de projets« , explique – sans rire, au « Canard » le cabinet du premier ministre, ajoutant que cette décision est « dans la ligne de ce qui a émergé du grand débat. » Ah bon ?
Bassin d’Arcachon: la dune du Pilat
Parer au plus préfet
Alexandre Gady, professeur à la Sorbonne (« Le Figaro », 5/4), s’inquiète : « Dans des lieux à forte pression immobilière, où des projets sont repoussés avec constance depuis plusieurs années, comme en Val de Loire ou sur la Côte d’Azur, on risque d’assister à un bétonnage de site exceptionnels.« 
Ce que confirme Davis Couzin, président de l’Association des inspecteurs des sites et des chargés de mission paysage : « On va voir fleurir les projets d’hôtels cinq étoiles dans les prochains mois, je peux vous le dire ! Les promoteurs connaissent les ficelles locales pour faire passer des projets qu’on repousse depuis des années. Par exemple, dans les Pays de la Loire, l’agrandissement de stade du FC Nantes, des aménagements pour touristes sur le lac de Grand-Lieu, une passerelle géante au-dessus de l’Erdre, etc. Ce décret va mettre en l’air un dispositif qui a un siècle et qui a permis de sauvegarder les paysages remarquables et leur biodiversité. »
Le nouveau monde sera moche, ou ne sera pas !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Loisirs Tourisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.