Age de la retraite : des disparités dans le monde et dans les pays de l’OCDE

Le Vif.be – 02/05/2019 –
Des disparités d’une région du monde à l’autre et aussi dans les pays de l’OCDE

66 ans aux Pays Bas, 67 ans en Islande, 63 ans et 3 mois en Lettonie … A quel âge peut-on partir à la retraite dans le monde aujourd’hui ?
Même si la législation permet un départ à la retraite dès 61 ans, la Corée du Sud est le pays où l’âge effectif de départ à la retraite est le plus élevé au monde ! En moyenne, les femmes prennent leur retraite à 73,1 ans, tandis que les hommes partent à 72,9 ans (données de l’OCDE – 2017).
Ce phénomène s’explique, en partie, par le mode de fonctionnement du système de retraite actuel. Institué en 1988, devenu obligatoire en 1999, le système de cotisation retraite coréen ne couvre que les personnes qui ont cotisé pendant au moins 10 ans.
Par contraste, l’Autriche, la Belgique ou encore la France affichent des départs effectifs à la retraite autour de 60 ans en 2017 ! En 2018, Le nouveau, ou la nouvelle, retraité(e) a demandé sa retraite à 62 ans et 8 mois. L’âge légal de la pension dans la plupart des pays de l’OCDE est compris entre 65 et 67 ans. Toutefois, l’âge auquel les travailleurs arrêtent vraiment leurs activités varie beaucoup d’un État à l’autre. Les Allemands, les Néerlandais et les Britanniques travaillent par exemple plus longtemps que les Belges, les Français ou les Luxembourgeois.
Des départs différés entre les femmes et les hommes
De nombreux pays ont institué et continuent à maintenir des âges de départ à la retraite différents pour les femmes et les hommes. En Europe, c’est notamment le cas de l’Autriche, de la Pologne ou encore de la Suisse.
La moyenne d’âge au moment du départ à la retraite au sein des pays de l’OCDE illustre cette différence. En 2017, tandis que les femmes prenaient leur retraite à 65,3 ans, les hommes partaient à 63,6 ans.
En dépit de ces disparités, l’augmentation de l’espérance de vie et le vieillissement de la population conduisent à une tendance généralisée : celle de l’allongement des durées de cotisation, et du rapprochement des durées de cotisation entre les femmes et les hommes.
Il existe une différence entre âge légal et âge effectif de la pension
Dans la plupart des pays, l’âge effectif de la retraite est bien en dessous de l’âge légal. Le Japon et la Corée constituent des exceptions notables où l’âge effectif de la retraite est proche de 70 ans pour les hommes malgré un âge légal fixé à 60 ans. Dans d’autres pays, les hommes sont encore en moyenne actifs à 65 ans au Danemark, en Islande, en Irlande, au Portugal et en Suisse, mais ils ont quitté le travail avant leur 60e anniversaire en Autriche, en Belgique, en France, en Hongrie, au Luxembourg et en Slovaquie. En général, les femmes prennent leur retraite un à deux ans plus tôt que les hommes.
Une tendance générale :  l’allongement des durées de cotisation
A titre d’exemple,  en France, la récente réforme des retraites complémentaires, Agirc-Arrco a principalement pour but d’encourager les travailleurs à cotiser au-delà de l’âge légal de départ à la retraite.
Relier l’espérance de vie à l’âge de la pension, un système qui existe déjà
Les Pays-Bas, la Finlande, le Danemark et la Slovaquie, entre autres, ont un système dans lequel l’espérance de vie et l’âge de la retraite sont liés. Par conséquent, l’âge légal de départ à la retraite ne doit pas être adapté à chaque fois par la loi, mais est automatiquement reporté parfois au mois près comme c’est le cas aux Pays-Bas. Si l’espérance de vie augmente d’un mois , ils doivent travailler un mois de plus. Cela signifie que la période pendant laquelle nous pouvons jouir d’une pension restera la même, tandis que nos carrières continueront de s’allonger de plus en plus. Une comparaison internationale de l’OCDE montre que les Pays-Bas sont un outsider. Un jeune de 20 ans qui a commencé à travailler en 2016 ne pourra prendre sa retraite qu’à l’âge de 71 ans. Seuls l’Italie et le Danemark vont encore plus loin. Un couplage aussi drastique oublie cependant que si l’espérance de vie augmente d’un mois, cela ne signifie pas nécessairement que l’espérance de vie en bonne santé augmentera d’un mois.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Travail, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.