# dessin – Fiscalité verte: l’«intaxication»

Quand les dessins de Kak épousent l’actualité, pour le meilleur et pour le rire

L’Opinion 23/05/2019 Raphaël Legendre
Taxe kérosène, taxe carbone aux frontières, taxe sur les entreprises polluantes… La taxmania française tente de se frayer un chemin en Europe sous couvert de bons sentiments écologiques. Une posture politique motivée par des enjeux nationaux
Emmanuel Macron préside ce jeudi le premier « Conseil de défense écologique » avec pas moins de treize ministres et secrétaires d’Etat autour de la table. Mardi, le chef de l’Etat a indiqué qu’il souhaitait relancer les négociations européennes sur différentes taxes vertes et la création d’une banque européenne du climat. Des annonces surtout destinées à répondre aux Gilets jaunes, séduire les écologistes et une partie de l’aile gauche de l’échiquier politique à quelques jours des élections européennes. La fiscalité environnementale est une nouvelle fois présentée sous la seule facette de la répression financière.
Les faits

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Europe, Humour, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.