Winter is coming

Les Républicains sur le chemin de la glaciation

L’Opinion 29/05/2019 Ludovic Vigogne
Alors que Laurent Wauquiez a lancé lundi des états généraux pour « tout remettre à plat », Gérard Larcher a annoncé, 24 heures plus tard, qu’il allait réunir Valérie Pécresse, Bruno Retailleau ou François Baroin… pour « reconstruire un projet qui rassemble la droite et le centre »
 « Nous n’avons pas réussi à convaincre. Notre ligne doit profondément être revue, réanalysée (…). Il va falloir changer de logiciel pour arriver à rassembler », a affirmé mardi sur France info Gérard Larcher. Deux jours après la défaite historique des Républicains aux européennes (la liste Bellamy a obtenu 8,5 %), les initiatives pour relancer le parti se multiplient.
Chez Les Républicains, deux démarches de refondation se font désormais face. Lundi, à l’occasion d’un bureau politique convoqué en urgence au lendemain de la débâcle des européennes, Laurent Wauquiez a annoncé le lancement d’états généraux pour « tout remettre à plat ». Le lendemain sur France info, Gérard Larcher a proposé de réunir la semaine prochaine (sans doute mardi ou mercredi) les présidents des groupes parlementaires de la droite et du centre, les présidents des associations des maires, des départements et des régions de France, tous les trois au centre ou à droite, ainsi que les présidents LR ou ex-LR de région, afin d’« engager une démarche au travers des territoires pour reconstruire un projet qui rassemble la droite et le centre ».
Au sein de LR, tous les ténors sont arrivés à la même conclusion : Laurent Wauquiez ne quittera pas son poste de président du parti, en dépit des 8,48% de la liste Bellamy. Ce n’est pas son genre. Depuis dimanche, il répète que l’échec est «  collectif ». Elu pour cinq ans en décembre 2017, il contrôle toutes les instances des Républicains. Il conserve des soutiens décisifs – en premier lieu celui de Christian Jacob, le président du groupe LR à l’Assemblée nationale. Il a passé sans difficulté l’obstacle du bureau politique… Face à cette résistance, il n’y a donc qu’une solution: passer par l’extérieur et le contourner. D’où l’initiative du président du ….
Les faits

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.