Elections européennes 2019 : quels rapports de force au Parlement ?

vidéo Après le vote, les partis nationaux vont confirmer leur appartenance aux différentes formations paneuropéennes dans le courant de juin, avant la première session, le 2 juillet.
Le Monde 27/05/ 2019 Par Joséfa Lopez et Elisa Bellanger

Entre jeudi 23 et dimanche 26 mai, les électeurs européens étaient appelés aux urnes ; 28 élections dans 28 pays pour élire les 751 membres du Parlement européen.
Défiant les pronostics, ce scrutin a été historique à plusieurs égards. D’abord, la participation, à 50,8 %, est en hausse. Ensuite, ces élections ont vu les partis populistes se renforcer, ainsi que les écologistes et l’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ADLE). Grands perdants de ce scrutin, les conservateurs du PPE et les sociaux-démocrates (S&D) perdent leur majorité absolue.
Reste maintenant aux partis politiques nationaux à confirmer leur appartenance aux différentes formations paneuropéennes dans le courant de juin, avant la première session du Parlement, le 2 juillet.
Revivez la soirée électorale au niveau national grâce à notre résumé.
Joséfa Lopez et Elisa Bellanger

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Europe, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.