Gémeaux 2019 – Réflexion sur les énergies de cette constellation

Constellation des Gémeaux 2019
    Visualiser à la fois l’invisible et la dimension parallèlement opposée est la clé des Gémeaux. La création toute entière est construite sur les opposés – Masculin – Féminin. Ce sont les contraires apparents par lesquels la création advient. C’est vrai avec l’atome dans lequel l’électron et le proton évoluent de façon antagoniste pour permettre la manifestation des énergies. C’est vrai aussi avec le pôle Nord et le pôle Sud, l’un rassemble tandis que l’autre disperse. Au sein de toute activité, qu’elle soit globale ou individuelle, il y aura toujours une opposition.
     C’est précisément le dépassement des contraires qui conduit à une élévation de la conscience dans laquelle on rencontre à nouveau un opposant supérieur. Un rat a son opposant dans le chat, le chat a son opposant dans le chien, le chien a son opposant dans le tigre, le tigre a son opposant dans quelque autre animal, et l’homme est un opposant éternel pour beaucoup d’animaux et de plantes… Dans ce monde, les êtres sont gouvernés grâce à l’opposition.
      Il n’y a pas de film sans un méchant. Lorsque ces dimensions de la nature sont bien comprises, on est alors réconcilié. Plutôt que d’être toujours engagé à combattre les opposants, il est mieux de les laisser vivre tout comme nous vivons. Autant l’on voit son opposant, autant l’opposant voit également l’opposant en nous. En éliminant mentalement l’énergie qui s’oppose, nous nous élevons pour la neutraliser. Souvenons-nous que les énergies du signe des Gémeaux sont favorables à un esprit d’universalité et de synthèse spirituelle.
      Avec l’avènement de la société de consommation, dans les années 50, la vie de l’être humain a fondamentalement changé. L’individu s’est vu proposer un nouveau rôle par ceux qui nous gouvernent : celui de consommateur. Dans le but illusoire d’atteindre le bonheur, les gouvernants ont réussi à faire croire à l’homme de la rue que le seul intérêt de la vie était de consommer, produire, acheter et vendre. Soutenue par la publicité, l’économie de croissance est devenue ainsi le but affiché de l’être humain contemporain.
      Le complément essentiel de la course au plaisir ou au bonheur a son pendant : la peur. Ceux qui ont instauré ce système connaissent bien l’être humain. Ils savent qu’il est impossible de vivre constamment dans le plaisir. En fait, l’humain est ainsi fait qu’il expérimente autant de souffrance que de plaisir. Plus il court vers le plaisir et plus il rencontre la souffrance.
      Par conséquent, pour manipuler l’être humain au niveau de son plaisir, il faut également le manipuler au niveau de sa souffrance ou de sa peur. Comprenons ainsi comment la désinformation attaque la pensée, remplaçant la connaissance et la vérité par l’information qui remplit la tête de l’individu de toutes sortes de mensonges et d’illusions. La solution est de mettre en mouvement sa pensée. Il est capital, de nos jours, de développer ses propres connaissances.
      Notre humanité est menacée par l’ampleur tentaculaire que prend aujourd’hui le système d’information  Cela demande de développer une vraie réflexion individuelle sur l’état du monde en remettant en question toute information ou connaissance acquise sans effort personnel. Et cela nécessite surtout d’apprendre à connaître la vérité par soi-même. C’est par la pensée associée au cœur que la vérité peut être décelée.
      La communication authentique nous fait entrer au cœur de la relation et vivre la fraternité. ll est temps aujourd’hui de se réveiller de la « torpeur consommatrice », de se comporter en véritable être humain et non en « animal intelligent » producteur et consommateur. L’humanité a grand besoin d’hommes et de femmes de bonne volonté qui puissent établir la paix dans leur cœur et acceptent de se révéler afin que naisse une nouvelle culture spirituelle.
      Cette nouvelle culture spirituelle ne pourra voir le jour qu’en tant que culture individuelle, résultat des efforts de chaque individu l’ayant décidé en pleine conscience, et résultat d’un besoin intérieur de partager et de donner. Considérons la planète comme un vaste chantier de construction pour les groupes responsables que nous sommes, de par le monde. Nous avons tous en nous cette intelligence créatrice et visualisatrice du monde de demain.
Pleine lune des Gémeaux – lundi 17 juin 2019 – 10h31 –

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.