La maréchaussée surfe en force à Biarritz

Le Canard enchaîné – 21/08/2019 – D. H. –
Les gilets jaunes peuvent aller se rhabiller. Même au plus fort du mouvement, jamais une telle armada n’a été mobilisée pour eux. Selon nos informations, 3 957 CRS, 3 108 policiers de commissariats et plus de 5 000 gendarmes casqués et non casqués vont faire le siège du G7 à Biarritz du 24 au 26 août.
Plus de 12 000 membres des forces de l’ordre, donc. Sans compter les gorilles de chefs d’État, les membres de la police espagnole appelés en renforts, les douaniers, les pompiers, les militaires, etc. « Au total, on estime à 25 000 le nombre de personnes françaises et étrangères qui disposeront d’une arme sur place« , assure au « Canard » un haut gradé de Beauvau. Attention à ne pas défourailler mal à propos, ça pourrait se terminer en feu d’artifice…
Coût de l’opération ? « Au départ, il était question de 24 millions d’euros, précise le gradé. Je ne serait pas étonné qu’on dépasse ce chiffre ».
Pour ce barnum sécuritaire, de nombreux équipements publics ont été réquisitionnés. Le lycée hôtelier de Biarritz, notamment, a été transformé en caserne pour héberger les gendarmes. Le chantier de rénovation de l’établissement, prévu pour cet été, sera finalement lancé durant l’année scolaire, en présence des élèves.
Le Biarritz Olympique, le club de rugby, a été prié, quant à lui, de mettre l’ensemble de ses installations du parc Aguiléra à disposition – parkings, stades et même pelouses pour hélicoptères. Alors que débute la saison de Pro D2, les joueurs ont été invités à se mettre des beignes du côté de Saint-Jean-de-Luz…
Bas les basques !
Ce déploiement sans précédent ne fait pas râler que les commerçants locaux, claquemurés loin des touristes. Ça coince aussi au sein des commissariats de France et de Navarre. « Alors que nous sommes à l’os, particulièrement en période estivale, nous avons été sommés de fournir des effectifs pour le G7, s’inquiète un commissaire. Ça va faire moins de patrouilles sur la voie publique et compromettre notre boulot sur la délinquance du quotidien. »
Et dire que Macron voulait renouveler la « relation de confiance et d’estime » entre les forces de l’ordre et la population…
Lire : G7 : gouverner le monde entre amis ? (France Culture 19/08/2019)
Le 13 juillet, les altermondialistes et écologistes manifestent contre le 45e sommet du G7 qui va se dérouler à Biarritz les 24 et 26 août prochains.Le 13 juillet, les altermondialistes et écologistes manifestent contre le 45e sommet du G7 qui va se dérouler à Biarritz 24 et 26 août prochains. Crédits : IROZ GAIZKA – AFP

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, Police, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.