Le noir le plus noir du monde découvert par hasard par des chercheurs

Ouest-France – 17/09/2019 –
Le noir le plus noir du monde. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), aux États-Unis viennent de fabriquer involontairement un matériau qui repousse les limites de l’obscurité. Une couleur encore plus profonde que le Vantablack, matériau jusqu’alors considéré comme le plus sombre de tous.
En 2012, Surrey Nano Systems, une entreprise britannique spécialisée dans les nanotechnologies, inventait le Vantablack. Constituée de nanotubes de carbone, cette matière absorbe la lumière à 99,965 %.Cette prouesse sans précédent vient d’être surpassée par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), aux États-Unis. Ces derniers ont mis au point un matériau encore plus sombre, absorbant 99,995 % de la lumière entrante, sous tous les angles, résume le site MIT News, dans un article publié le 12 septembre dernier.
Du Vantablack, matière absorbant la lumière à 99,965 %. (Photo : Surrey Nano Systems)
10 fois plus sombre que le noir le plus noir
C’est sans le vouloir qu’ils ont fabriqué « un matériau dix fois plus noir que tout ce qui a été observé auparavant », constitué des mêmes nanotubes microscopiques de carbone, alignés à la verticale. En fait, les chercheurs du MIT essayaient seulement, à l’origine, d’en augmenter les propriétés électriques et thermiques.
« Le noir le plus noir est une cible en constant mouvement, commente Brian Wardle, professeur d’aéronautique et d’astronautique au MIT, à l’origine de la découverte avec l’ancien chercheur du MIT Kehang Cui, aujourd’hui professeur à l’université Jiao-tong de Shanghai. Un jour, quelqu’un trouvera un matériau encore plus noir et alors nous comprendrons enfin tous les mécanismes sous-jacents permettant de concevoir le noir ultime. »
Curiosité des sciences et des arts
Pour évaluer l’étendue de la découverte, l’artiste Diemut Strebe a confronté cette nouvelle couleur à la réflexion d’un diamant jaune naturel de 16,78 carats, évalué à 2 millions de dollars. Résultat : recouvert du matériau, le diamant disparaît entièrement, ne diffusant plus aucune lueur, ne laissant passer aucun scintillement. L’œuvre est actuellement exposée à la Bourse de New York.
Leur heureuse découverte suscite déjà la curiosité du milieu de l’aérospatiale. MIT News informe ainsi que l’astrophysicien John Mather, lauréat du prix Nobel, explore déjà la possibilité d’utiliser ce matériau pour protéger les télescopes spatiaux des lumières parasites et ainsi pouvoir, par exemple, observer des exoplanètes.
La BMW X6 Vantaback, exposée depuis le 14 septembre au salon de l’automobile de Francfort, revêtue du « noir ultime ». (Photo : Capture d’écran Instagram / levitation_29)
« Les instruments optiques comme les caméras et les télescopes doivent se débarrasser des reflets indésirables, explique l’astrophysicien. Aimeriez-vous observer une Terre en orbite autour d’une autre étoile ? Pour ça, il nous faut quelque chose de très noir. Un noir assez fort pour résister au lancement d’une fusée. »
Un pigment unique qui pourrait également agiter le monde de l’art. La découverte du Vantablack, alors considéré comme le « noir ultime » avait amené plusieurs artistes à se disputer son exclusivité. https://www.ouest-france.fr/culture/polemique-lartiste-anish-kapoor-veut-se-garder-le-noir-ultime-4070913 Organisé du 14 au 22 septembre, le salon de l’automobile de Francfort, a tout récemment mis en lumière l’obscurité de cette couleur sur la dernière BMW X6. Une peinture qui fait perdre la quasi-totalité des reflets à la carrosserie du véhicule. Mais désormais, c’est une certitude, il y a plus noir que le noir.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.