Film : Cueilleurs en résistance

Que signifie aujourd’hui se soigner avec les plantes médicinales et quel en est l’impact sur les ressources ?
La médecine dite naturelle, à base de plantes séchées, d’huiles essentielles, ou encore de compléments alimentaires connaît aujourd’hui un fort engouement. Le marketing développe une idée simple: tout ce qui est naturel ou sauvage est forcément vertueux.
Pourtant, l’opacité des règles qui ont cours dans cette filière en plein essor posent aujourd’hui de nombreuses questions et soulèvent tout autant de problèmes d’ordre éthiques et écologiques. Qui se soucie, par exemple, de la durabilité et de la traçabilité des ressources? Conséquence de l’implacable logique mercantile, ce manque évident d’encadrement et de régulation conduit désormais à une gestion anarchique des ressources sauvages.
D’autre part, les politiques agricoles actuelles se soucient assez peu de la vie des plantes sauvages au sein des productions industrielles. Quelles plantes survivent à leurs traitements et quel usage pouvons nous en faire ? Le manque de vision globale d’une agriculture au sein de son écosystème favorise la dégradation des milieux naturels.
Nous mettons en péril la biodiversité et l’équilibre fragile dans lequel nous avons toujours évolué. Le chemin vers une cohabitation entre l’homme et la nature est certainement difficile, mais des solutions existent.
Le réalisateur part à la rencontre d’herboristes cueilleurs, d’une médecin phytothérapeute ou encore d’un agent du conservatoire botanique du massif central. Filmé en situation, sur son lieu de vie ou dans son univers professionnel, chaque intervenant livre face à la caméra son expérience, ses impressions et ses analyses.Alternant témoignages, moments d’intimité et images naturalistes, le film conjugue le fond et la forme pour mieux laisser éclore la parole de personnages qui s’interpellent et se répondent à distance.
Cueilleurs en résistance : un film auto-produit avec l’énergie et la persévérance du réalisateur et des intervenants du film, Thierry Thévenin, herboriste militant, et Aline Mercan, médecin « non conventionnel ».

Cueilleurs en résistance part à la rencontre, en France et au Maroc, de médecins, agronomes, agriculteurs et cueilleurs qui cherchent le fragile chemin de la cohabitation entre l’homme et la nature.
Voir le film en entier

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Nature, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.